Accueil

Qu’est-ce que la Table Ronde ?

La Table Ronde est un « service club » c’est-à-dire une organisation sans but lucratif composée uniquement de bénévoles, et dont l’objectif est de rendre des services à la société, qui sont généralement qualifiés d’œuvres sociales. Ces œuvres sociales sont soit organisées directement par le club lui-même (manpower…), soit financées par des activités événementielles (Stand lors de la marche Saint Roch de Thuin, compétition de golf au Ragnies golf club, opération pralines et champagnes).

Il s’agit néanmoins d’un service club particulier, au regard d’autres clubs internationalement connus tels que le Rotary ou le Lions, car il est réservé aux jeunes hommes de 18 à 40 ans.

Buts de la Table Ronde

Les buts de la Table Ronde sont :

–        Développer l’amitié entre jeunes hommes à travers leurs occupations professionnelles et sociales ;
–        Encourager l’activité et le sens des responsabilités en cultivant les idéaux les plus élevés tant dans le domaine civique que professionnel ;
–        Promouvoir et étendre la coopération, l’amitié et la compréhension entre les nations et les peuples ;
–        Favoriser le rayonnement de l’association à travers le monde.

La Table Ronde réalise ses buts par l’organisation de réunions (au moins 20 par an), de conférences, d’échanges de vues,… où tout prosélytisme politique, confessionnel, linguistique ou racial est interdit.

En d’autres termes, la Table Ronde a pour but de réaliser des actions sociales ou communautaires tout en développant l’amitié entre ses membres.

Un peu d’histoire

Le 26 septembre 1926, lors d’une réunion du Rotary club de Norwich en Grande Bretagne, le jeune Rotarien Louis Marchesi fut prié par son Président de prendre la parole, le conférencier prévu s’étant fait excuser en dernière minute. Celui-ci en profita pour développer sa conviction qu’une association similaire au Rotary, mais réservée à des hommes jeunes, avait sa raison d’être : « Ce qui est nécessaire, c’est un club où les jeunes hommes se réuniraient et pourraient échanger leurs propres idées sans se les voir imposer par leurs aînés. Les jeunes veulent travailler et penser entre eux. Ce qu’il faut c’est un club exclusivement réservé aux jeunes ».

L’idée, une fois formulée, partit bon train et malgré l’opposition temporaire de certains membres de son club, il travailla à la création d’un « Young Business and Professional Men’s Club », dont la réunion inaugurale fut tenue à la Suckling House le 14 mars 1927 en présence de quelque 70 participants.

La seconde Table vit le jour à Portsmouth, et rapidement 123 autres Tables furent créées avec un total de 4600 membres au début de la seconde guerre mondiale.

La Table Ronde démontra son intérêt international par la création de la première Table outre-mer à Copenhague en 1936. La Table danoise continua rapidement son expansion tandis que l’activité dans les îles britanniques fut ralentie durant la guerre.

Après 1945, la croissance du mouvement revint très rapidement et ce dans la majeure partie des pays européens, mais également en Afrique, au Moyen-Orient, en Inde, Hong-Kong, Nouvelle-Zélande et Etats-Unis d’Amérique.

La Table Ronde est à ce jour représentée dans l’ensemble des 5 continents.

La Table Ronde belge

En Belgique, l’aventure Table Ronde commença en mars 1947, lorsque Jacques Gilles, au cours d’un voyage d’affaires en Grande-Bretagne, fut invité à une réunion de la Table de Liverpool 8, présidée par Ben Woolfenden. Ce futur Président de la Round Table International demanda d’implanter le mouvement en Belgique.

La Table bruxelloise tint sa réunion de formation le 19 mars 1948 en présence de 10 candidats. Le premier comité fut constitué en septembre 1948. Grâce aux nombreux contacts avec les Tables étrangères, la remise de charte eut bientôt lieu le 24 septembre 1949. Cette  manifestation regroupait le gratin de ce que la Table représentait d’international à l’époque.

Il existe aujourd’hui plus d’une centaine de Tables en Belgique.

La présidence d’honneur de l’Association Round Tables of Belgium est assurée par Sa Majesté le Roi Albert II.

Nom et Blason

La Table Ronde ne doit rien à la légende du Roi Arthur, mais tire ses titres et maximes d’un discours pronounce par le Prince de Galles au Congrès Industriel Britannique en 1927 : “The young business and professional men of this country must get together round the table, adopt methods that have proved so sound in the past, adapt them to the changing needs of the times and wherever possible, improve them”.

ADOPT, ADAPT, IMPROVE est ainsi devenu le leitmotiv de l’organisation qui prit le nom de Round Table.

Cependant, le logo de la Table Ronde, le Rondel, est directement inspiré de la légende du Roi Arthur. En effet, celui-ci a pour origine la table ronde qui orne le grand hall de Winchester, en Angleterre, et qui est censée être une réplique de la mythique Table Ronde du Roi Arthur.

Pour la Table Ronde de Belgique, cette confusion est renforcée par la présence de la Toison d’Or au centre de son Rondel. La Toison d’Or est une dépouille de mouton en Or, symbole des Chevaliers de la Toison d’Or , un ordre de chevalerie qui fut créé à Bruges en 1430 par Philippe le Bon , Duc de Bourgogne, alors souverain des territoires belges et luxembourgeois